LES CONTES NANAïS

Description


LES CONTES NANAïS

1.Thématique

SITES TOURISTIQUES & PREMIÈRE VUE

ETHNOS, NATURE, CULTURE

NATURE ET FAUNE

CROISIÈRES

2. Région, villes, itinéraire

Kraï de Khabarovsk, Khabarovsk, Sikachi-Alyan, Troitskoye, Dzhari, Komsomolsk-sur-Amour

3. Saisonnalité

Toute l'année

4. La complexité, le style de la tournée

Facile, confortable

Partiellement aventureux

Croisière

5. Hébergement

Famille d'accueil, auberge de jeuness, maison d'hôtes

6. Nombre de jours

2-3 jours

7. Nombre de personnes

Jusqu'à 20 personnes

8. Conditions de réservation

3-5 semaines avant le début du tour ou plus tôt

Les Nanaïs sont aujourd’hui le plus grand groupe d’aborigènes vivant sur les rives gauche et droite d’Amour (compte un peu plus de 12 000 personnes). La première mention du Nanaï dans les sources diverses date de la fin du deuxième millénaire avant notre ère. Le nom “nanaï, nani“ (de na - “terre”, nai - “homme”) se traduit comme “peuple de cette terre”. Il y avait d'autres noms: le long des rivières Coire et Urmi – les Bira Guruni, les Bira Bayeni - "les gens de la rivière", sur l'Amour – les Hezhens - "vivant en aval", sur les rives du lac Bologne - les Balankans - "les habitants du lac Bologne ", un groupe de Nanaïs sur le fleuve Bikin - les Monais, les Muneis - "les gens de la forêt". Dans des sources russes du XVIIe siècle ils sont connus comme Achans, Akanis, Ngatkus, Goldis, Gogdis, en chinois et en manchu comme Yupitatszys - "personnes à la peau de poisson" ou Shituanbus - "ce qui utilisent les chiens".

L’occupation traditionnelle a toujours été la pêche, toute l’année. Les Nanaïs connaissaient, capturaient et transformaient plus de 120 espèces de poissons. Ils vivaient principalement sédentairement dans les petits villages. Le peuple nanaï a une culture riche, qui a survécu jusqu’à nos jours.

Lors d’une visite au village de Sikachi-Alyan, le plus proche de Khabarovsk (à 70 km de la ville), vous pourrez plonger dans la vie de leurs ancêtres, vous familiariser avec les traditions, la mode de vie, les croyances, les mythes et les légendes du peuple nanaï. Et vous pourrez aussi vous familiariser avec les arts appliqués des Nanaïs. Sikachi-Alyan est également l'un des lieux à ne pas manquer près de Khabarovsk, car c'est là que se trouvent les «pétroglyphes» les dessins des peuples anciens sur des pierres datant de plus de 12 000 ans et classées au patrimoine mondial. Il y a deux endroits, où on peut trouver les pétroglyphes près de Sikachi-Alyan. Vous pouvez vous rendre aux pétroglyphes en bateau, à pied ou en motoneige, selon la période de l'année.

 

Le programme d'excursions dans le village nanaï de Sikachi-Alyan comprend également:

- La représentation des habitants indigènes de l'Amour en tenue nationale avec des instruments nationaux. Cela ne laissera aucun invité indifférent. Tous les vêtements sont cousus selon les anciennes traditions et décorés avec des ornements inhérents aux habitants des rives de l’Amour.

- La patronne de la maison vous racontera comment les Nanaïs et les Oultches vivaient dans ces lieux il y a 100 ans ou plus. Le musée familial de leur communauté et les histoires intéressantes créeront une atmosphère de voyage dans le temps.

- L’essayage des vêtements nationaux nanaïs cousus à partir de peau de poisson avec des motifs brodés à la main.

- Dégustation des plats nationaux: vous pouvez goûter du tala frais, de la soupe de poisson et des boulettes de poisson d'Extrême-Orient, du thé d'herbes locales et d'autres plats de la cuisine nationale.

- Et enfin, les jeux nationaux et les amusements des nanaïs: tir à la corde, saut à la corde, jeu de groupe "Chakpan", tir à l’arc, lancement du javelot.

 

Le programme de la visite comprend également une nuitée au camp pour plonger encore plus profondément dans la vie des peuples anciens vivant sur les rives de l’Amour ou apprendre à pêcher à la manière nanaï. Et vous pouvez continuer votre voyage le long de l’Amour vers d’autres villages tout aussi intéressants, tels que Troitskoye (la capitale de la région nanaï) et Jari. Le centre culturel de la région nanaï est toujours ouvert et ravi recevoir des visiteurs.


Galerie

Bonus